JOUR 6 : LE 17/09/2017 AVEIRO

Ce matin, réveil sur l’aire de camping. Nous en avons profité pour reprendre une douche avant de reprendre la route. À noter pour cette aire de camping : les douches sont des douches communes mais pour le prix, c’est vraiment pas important.

Aujourd hui, direction Aveiro ou « la petite Venise ». Là aussi nous avons réussi à nous garer facilement grâce à un parking souterrain que nous avons trouvé directement sur google maps. Nous avons réussi à trouver facilement les canaux. On ne s’attendait pas du tout à ça. Nous pensions qu’Aveiro était une grande ville mais non. Les maisons y sont colorées comme à Porto. Nous voulions faire un tour de bateau sauf que vous serez comme nous, déçus de voir qu’il y a un moteur dans les bateaux et qu’il n’y a du coup, aucune originalité dans ce concept. Nous avons mangé dans un restaurant trouvé sur tripadvisor. Pour les entrées, deux salades et un pichet de sangria, nous en avons eu pour 25 € à deux. Nous avons ensuite continué notre visite d’Aveiro tout ça en mangeant une bonne glace. Nous avons également goûter la spécialité d’Aveiro : los Ovos Molos. En fait c’est vraiment du jaune d’œuf que l’on prend à pleine bouche et ce jaune d’œuf est rempli de sucre. C’est vraiment particulier. Nous n’avons pas vraiment aimé.

Restaurant où nous avons mangé

    

ovos molos

Après cette douce journée à Aveiro, nous nous sommes rendus à notre spot de nuit. Comme toujours, nous Étions au bord de l’eau et devant un magnifique couché de soleil. À côté de nous, il y avait deux jeunes Français en camion aménagé qui étaient en vacances eux aussi au Portugal. Nous avons passé la soirée à échanger avec eux sur la vie en camion,  les voyages et sur nos vies en général. C’était super sympa !

JOUR 15 : LE 26/09/2017 NERJA

Ce matin, après une douche enfin chaude dans ce camping, nous nous rendons à la réception pour payer. C’est là que la propriétaire nous a reproché ce que je vous ai noté dans l’article précédent. Nous avons essayé de lui expliquer notre façon de penser mais celle-ci nous a fait un signe de la main qui en général vous dit de la fermer et quand vous ne parlez pas la même langue, c’est compliqué. Elle a bien sûr pris les 20 euros en suivant.

Assez remontés, nous sommes partis vers le centre de Nerja. Nous nous sommes baladés avec Isis en bord de plage (boutiques) et nous sommes allés nous renseigner pour faire du pédalo ou du canoë car ils acceptaient les chiens mais ils nous ont dit que cela n’était pas possible parce que la mer était trop agitée.

PHOTOS

Nous avons donc cherché et trouvé un parking ombragé gratuit en haut de la côte qui arrive sur la plage (ça monte en rentrant de la plage mais cela n’est vraiment pas loin). Il y a un parking souterrain mais il est fermé après le 18 septembre. Isis a donc pu rester dans le camion sans problème et nous, nous avons pu aller nous baigner !!!! 😉 On est restés une heure et demie environ à alterner entre baignade et bronzette puis nous avons eu très faim. Cedric avait envie d’une paëlla et il y a un resto à Nerja qui la prépare devant vous toute la matinée et celle-ci est cuite au feu de bois. Autant vous dire que pour 10 euros le menu entrée, plat et dessert, nous avons mangé dans ce restaurant.

Nous sommes ensuite repartis nous prélasser sur la plage (et faire une petite sieste) puis nous sommes retournés au cam vers 17h30 pour prendre la route afin de nous rendre à Grenade. Nous voulions absolument visiter l’Alhambra mais à Grenade il n’y a rien de sympa pour passer la nuit. La seule chose que nous avons trouvé c’est un parking entre le skate park et plusieurs terrains de tennis. Je n’ai pas pris de photos car franchement si vous pouvez trouver mieux, tant mieux pour vous.

JOUR 14 : LE 25/09/2017 MALAGA

Ce matin, nous nous sommes levés reposés et propres de votre douche improvisée de la veille.

Nous avions décidé de manger sur ce spot et de partir seulement après. Nous sommes arrivés à Malaga sur les coups de 14h. Nous avons commencé notre visite de MALAGA par la visite de l’Alcazaba Teatro Romano. Je vous conseille vraiment de faire cette visite car vous aurez une vue sublime sur tout Malaga  pour seulement 2,20€ par personne. Les restes de cette forteresse sont très bien entretenus. Vous pourrez même vous surprendre à imaginer les gens qui y vivaient à l’époque.

Après cette superbe activité, nous avons, comme à notre habitude, marché au hasard dans la ville. Vous pourrez constater comme nous, que certains balcons ont des verrières et que cela donne un charme fou à cette ville. Nous avons trouvé qu’il n’y avait pas grand monde à Malaga ce jour là ce qui nous a donné l’impression de nous trouver dans une petite ville cocon. Vous aurez parfois l’impression d’être au maroc dans certaines rues.

Si vous êtes à la recherche de tapas, vous êtes au bon endroit ! Des tapas vous sont proposés à tous les coins de rue et à tous les prix. On a d’ailleurs passé 1h30 au même bar. Leurs tapas étaient succulents.

 

Ensuite, Nous nous sommes baladés au hasard des rues et avons fini par reprendre la route pour Nerja. Ce soir là, nous voulions une VRAIE douche. Nous avons donc été au seul camping référencé dans cette ville sur Park4Night mais très mauvais choix ! La propriétaire vous engueule si vous prenez une douche trop longue pour elle alors que l’eau devient gelée au bout de 5 min. Autant vous dire que quand vous avez les cheveux longs, vous n’avez pas le temps de les nettoyer. Et si vous avez le malheur d’en reprendre une le matin pour ne pas rester sur une mauvaise note, et ben vous vous faites engueuler. Vous leur avez coûté trop cher. Franchement, pour 20 euros la nuit alors que vous dormez dans votre camion, passez votre chemin ! Vous serez épiés.

JOUR 13 : LE 24/09/2017 GIBRALTAR

Dans le cam ce matin il fait une chaleur insupportable ! Nous nous dépêchons de nous habiller pour ouvrir les portes. Aujourd’hui nous souhaitons voir Gibraltar. Nous avons donc pris la route après un petit brin de toilette et un bon petit déj’.

Une fois à Gibraltar, vous verrez un grand parking sur la droite juste avant de passer la frontière qui permet d’accéder à Gibraltar (Gibraltar appartient au Royaume-Uni). Nous avons choisi de nous garer avant la frontière pour éviter la fouille du camion à l’entrée ou à la sortie de Gibraltar. Il n’y avait rien de compromettant dans le cam mais on tient à ce que nos affaires restent rangées. Et avec un  transporteur c’est sûr qu’on nous aurait tout vidé pour voir si on avait respecté la loi en terme de quantité d’achat d’alcool et de cigarettes. Nous sommes donc passés par la douane avec nos cartes d’identités (il est impératif d’avoir la carte d’identité ou le passeport) et ça y est, nous étions à Gibraltar ! Vous pouvez aussi stationner dans le centre ville si vous préférez car il y a des parkings. Nous avons tout d’abord marché sur environ 1 kilomètre pour arriver dans le centre ville. Nous sommes arrivés sur une place où vous trouverez plusieurs types de restaurants. Nous en avons donc profité pour manger.

Voici le prix de l’essence à GIBRALTAR

Après ce repas anti régime, nous sommes partis à la découverte de cette ville. Pour être honnêtes, nous avons aimé Gibraltar mais cela nous a vraiment fait penser aux villes qui se situent à la frontière France-Espagne (irun, le col d’ibardin…). Tout y est moins cher. le gazole est à 0,89€, la cartouche de camel, 28,50€… Jolie ville mais on sent que les gens ne sont présents que pour faire des affaires. Attention la monnaie utilisée là bas est le £. Vous pouvez tout de même payer en euro car ils le convertissent eux mêmes en livres mais ils vous rendront la monnaie en livres…

Si vous y allez pour faire les magasins, évitez d’y aller le dimanche car il y a très peu de magasins ouverts ce jour là.

 

Après Gibraltar, nous avons pris la route en direction de Malaga. Nous avions trouvé un spot en bord de plage à une demie heure de celle-ci. Je n’ai pas pris de photos de ce coucher de soleil car nous nous sommes baignés. J’avais donc tout laissé au camion pour éviter le vol sur les serviettes.

JOUR 12 : LE 23/09/2017 CADIX

Réveil TRÈS ensoleillé ce matin ! Nous avons envie de prendre notre petit déjeuner en bord de plage. Nous partons donc longer la côte à la recherche d’une place en terrasse.

Une fois le ventre plein, nous nous sommes mis en maillot de bain pour aller bronzer un peu sur la plage ! L’eau était tellement bonne et cela nous a tellement rafraîchi ! On a passé une superbe matinée de détente ! Cela nous a fait du bien ! Nous avons même eu envie de prolonger ce moment en mangeant une bonne pizza au bord de l’eau.

Malheureusement, il a fallut partir malgré la chaleur en direction de Cadix (20 min de route environ). Franchement, nous avons adoré cette ville, ou plutôt sa côte et le chemin qui mène au fort en séparant l’Océan en deux parties. Nous y sommes seulement restés une heure car la chaleur était étouffante malgré le léger souffle du vent… Nous sommes arrivés devant le fort qui était fermé. Déçus, nous sommes retournés au cam. Je vous conseille de faire cette côte où nous avons aimé nous promener main dans la main. Après, le reste de la ville reste identique aux autres villes espagnoles. Ni plus. Ni moins.

Ensuite, nous sommes partis de Cadix pour nous rendre au spot de nuit. Mais sur la route, nous avons vu beaucoup de waves boards dans les airs. Nous nous sommes donc arrêtés sur la plage pour les  regarder devant le coucher du soleil.

Lieu où voir le wave !

Il y avait trop de monde et de bruit pour dormir ici. Nous sommes donc allés au spot que nous avions trouvé à la base. Pas terrible car vous êtes obligés de vous garer le long d’une barrière à la suite les uns des autres. Après, c’est juste devant l’Océan et c’est assez silencieux !

 

JOUR 11 : LE 22/09/2017 SÉVILLE

Cette nuit, nous avons eu très chaud pour la première fois depuis le début de notre trip. On est dans le sud quoi ! 😉 On prend un petit déj sur le pouce que ced est allé nous chercher à la boulangerie du centre et on se prépare à prendre la route pour moins de deux heures afin d’aller visiter SÉVILLE !

Pour le repas, nous avions préparé une bonne salade la veille que nous avons savouré avant d’entrer dans la ville. Nous nous sommes garés à l’entrée de Séville sur un parking gratuit. Le problème c’est que les chiens ne sont pas acceptés dans le métro et nous étions à 30 min du centre ville à pieds. Nous avons donc repris le cam et nous nous sommes garés dans un parking souterrain du centre pour pouvoir y laisser le chien. Coût du parking : 0,05 centimes la minute. Je peux vous dire qu’on a profité tout en se dépêchant.

Comme tout le monde, je voulais voir le Real alcazar. Nous avons donc tapé ceci sur Google Maps et nous sommes arrivés devant un bâtiment qui aurait pu être ça. J’ai pris de nombreuses photos mais on ne voyait ni jardins ni intérieurs de palais impressionnants. C’est normal. Nous étions dans l’ancienne fabrique de tabac qui est maintenant une université. Les boulets XD. Nous avons cherché le bon bâtiment sans le trouver. Du coup, nous avons demandé à une commerçante et avec une bonne explication, nous l’avons trouvé en 5 minutes. La façade est vraiment jolie et la place qui sépare le Real Alcazar de la Cathédrale est superbe ! Malheureusement, la Cathédrale est en travaux actuellement mais pas entièrement. Nous voulions visiter le Real Alcazar mais il y avait minimum 1h d’attente pour y entrer et à 0,05€ la minute de stationnement du parking souterrain, nous avons préféré continuer notre route. Et c’est comme cela que nous avons traversé le quartier du flamenco et que nous sommes tombés sur cette magnifique place appelée : la place de l’Espagne.

l’ancienne fabrique à tabac

l’ancienne fabrique à tabac

l’ancienne fabrique à tabac

l’ancienne fabrique à tabac

Place de l’Espagne

Place de l’Espagne

Place de l’Espagne

Quartier du flamenco

Petit rafraichissement au quartier du flamenco 😉

Vous trouverez ces citrons partout dans Séville. Nous en avons pris quelques uns pour goûter et n’avons pas été déçus 😉

Entrée du Réal Alcazar

Quartier du flamenco

Après Séville, nous avons repris notre petit Pépère en direction du seul spot de nuit potable que nous avions trouvé sur Park4Night. Et ben au final c’était vraiment pas le pire ! Nous étions au bord d’une petite plage sympa et à côté de plusieurs restos. 😃

JOUR 10 : LE 21/09/2017 FARO

Peut-il y avoir de plus beau réveil que celui-ci ???? Avoir cette vue depuis le lit c’est vraiment pas donné à tout le monde ! On en a même oublié qu’on se levait très tôt ce jour là.

Et oui. Ce matin, direction Intermarché qui se trouve à 20 minutes du spot pour laver notre linge. Les prix sont les mêmes qu’en France (4€ de lave-linge et 6€ de sèche-linge). Une fois celui-ci séché et rangé, nous sommes allés faire nos courses. Et là, nous avons eu une chance de fou ! La bouteille de gaz qu’il nous fallait en vente dans le inter alors que sur internet ils disaient que le seul moyen d’avoir du gaz dans notre cas était de la faire re remplir en gpl. 10 euros la bouteille de gaz en rendant la notre bien sûr. La journée commençait plutôt bien déjà. Nous avons pris une pizza au kiosque à pizza et sommes partis à la recherche d’un bel endroit où la déguster. Nous nous sommes donc posés sur les falaises  entre les plages de Carvalho et de Benagil.

Cedric voulait vraiment y rester la journée pour s’y baigner et aller sur Faro le lendemain mais cela allait nous retarder d’une journée donc nous n’y sommes pas restés plus d’une heure.

FARO : Tout d’abord, pour stationner, vous y trouverez un très grand parking à côté de la vieille ville fortifiée qui est gratuit. Le seul que nous n’avons pas payé pour l’instant et heureusement car cette ville n’est pas comme on le pensait. Ne ratez surtout pas la ville fortifiée qui est vraiment jolie avec ses maisons blanches et ses pavés.

En sortant de la ville fortifiée, nous sommes arrivés devant le port de Faro. Cédric n’ayant pas envie de marcher, nous avons pris pour la première fois, le petit train touriqtique de Faro pour faire le tour de la ville. Alors ok le tour nous a coûté seulement 2,75€/pers mais franchement cela ne sert à rien de le prendre. Les monuments ne sont pas extraordinaires ou en travaux ou ce que l’on nous montre n’est pas entretenu. Franchement, nous n’avons pas aimé la capitale de l’Algarve hormis sa ville fortifiée.

Après avoir bu un coup, nous sommes partis en direction d’une plage pour y observer la fin du coucher de soleil et y dormir. Nous sommes passés par les villes suivantes : Olhao et Tavira.

Le seul bémol de ce spot est que vous dormez sur un petit parking mais franchement ça va. En septembre c est super calme.

parking du spot

Plage su spot

JOUR 9 : LE 20/09/2017 En route pour FARO

Réveillés par les canards et les pêcheurs ce matin là, nous avons décidé de nous préparer et manger à une demie heure du spot sur la route de FARO (ville située à 4 heures de route du spot), sur une aire de pique-nique.

Quelques photos du spot de nuit :

Nous avons donc consacré cette journée à ces quatre heures de route. J’ai pris quelques photos sur la route mais tous les paysages se ressemblaient. Cette partie là de l’Algarve est très très aride. On a parfois l’impression d’être au milieu de la Savane.

Au bout de quatre heures de route, nous sommes enfin arrivés au spot de nuit. Un spot magnifique !!!! On était seuls sur les falaises mais on se sentait vraiment seuls au monde. C’est lors de cette soirée là que nous avons eu un petit imprévu… Plus de gaz. Heureusement que nous avions acheté du charbon quelques jours plus tôt pour notre petit barbecue nomade.

Huuuuuuuummmmmmmm

JOUR 8 : LE 19/09/2017 LISBOA

Réveil brumeux ce matin mais nous ne sommes pas inquiets car ici le soleil finit toujours par se montrer.

Nous nous sommes levés plus tard que prévu ce qui nous a fait arriver à Lisbonne vers 14h30. Nous avions mangé sur une aire de pique nique non loin de Lisbonne pour éviter de refaire encore un restaurant. Une fois sur Lisbonne, nous avons trouvé un parking couvert au bout de trois tentatives. Le GPS nous a mené n’importe où sauf devant un parking la première fois et le deuxième parking était complètement en rénovation. N’hésitez pas à bien vous renseigner sur les parkings avant votre voyage parce que nous en avons eu pour 10 € pour y être restés autant de temps que dans les villes précédentes.

Nous étions à côté du métro. Nous n’avons donc pas hésité une seconde à le prendre. Nous en avons eu pour 10 euros de transport à deux pour notre journée entière.

Le métro nous a déposé à côté du quartier BAIRRO ALTO (quartier de couleur jaune sur la carte). Nous avons du nous y promener une heure.  Je préfère vous prévenir de suite qu’il est impératif d’avoir de bonnes baskets et un bon souffle car les pentes sont TRÈS raides. 😉

Plan de Lisbonne pris sur le routard 2016 Portugal

 

 

Après cette belle promenade, nous voulions nous rendre à Bélem (n’apparaît pas sur la carte mais se trouve après les docks sur la gauche). Seulement voilà, rien est expliqué aux touristes sur la façon dont on peut s’y rendre. Nous avons demandé à un barman comment y aller. Il nous a dit de nous rendre à la gare de Lisbonne, ce que nous avons fait. Mais une fois là-bas, impossible de savoir comment se rendre à Bélem puis nous avons vu qu’il y avait un marché en face de la gare : le Mercado da Ribeira. En fait, ce n’est pas un marché comme on les connait en France. Il y a des tables et des chaises au milieu de la grande salle et vous pouvez prendre ce que vous désirez dans les stands qui font tout le tour de celle-ci et vous asseoir. Vous y trouverez tout ce que vous aimez : wok, tapas, viande, poisson, sandwichs chauds ou froids, smoothies, bières, tabac etc…

Ensuite, nous avons retenté notre chance à la gare. Nous avions décidé de demander à chaque chauffeur qui passait si il se rendait à Bélem. On a eu de la chance car le deuxième était le bon (bus n 728). Il faut compter 15 minutes de bus environ pour arriver à l’arrêt fluviale station Bélem. De là, nous avons longé le Tage pour voir les monuments de Bélem.

PHOTO PRISE SUR LES DOCKS

 

Après ce détour à Bélem, nous avions dans l’idée de retourner dans le centre pour voir le quartier BAIXA ( quartier en rose sur la carte de Lisbonne), le seul quartier vraiment plat de Lisbonne. Seulement voilà. Nous avons attendu le bus retour (toujours le n 728) 40 minutes. Nous sommes donc arrivés à Baixa lorsque le soleil allait se coucher. Je n’ai donc pas fais beaucoup de photos car la nuit est vite tombée. Nous nous sommes baladés dans tout le quartier et avons fait deux-trois boutiques jusqu’à ce que l’on tombe sur un vieux tramway au hasard d’une rue. J’avais tellement envie d’y monter et aller n’importe où avec…😀 Du coup, nous avons terminé notre journée par cette balade.

Nous n’avons pas eu le temps en revanche de faire le quartier ALFAMA mais nous prévoyons de retourner à Lisbonne car nous avons quand même un goût d’inachevé et le trip ne nous permettait pas d’y passer deux jours.

Nous avons pris le pont du 25 avril de nuit pour nous rendre sur un nouveau spot situé à 40 min de route de Lisbonne environ. Nous avons mangé et dormi directement.

 

 

 

 

JOUR 7 : LE 18/09/2017

Cette nuit, nous avons eu de la pluie pour la première fois au Portugal et le ciel est un peu brumeux à notre réveil. Mais au Portugal, cela ne dure jamais longtemps. Une heure après, nous n’avions déjà plus de veste… Nous avons pris le petit déj’ avec les deux Français rencontrés la veille puis Cédric qui est électricien les a aidé à réparer un souci électrique dans leur Cam.

Une fois ce souci réglé, nous sommes partis chacun de notre côté sur Nazaré car nous avions prévu de nous faire un super resto en amoureux que l’on nous avait conseillé, le Rosa Dos Ventos. Pour stationner, nous avons trouvé un parking souterrain au fin fond de la ville. Cela nous a permis de laisser Isis dans le cam le temps du repas et de retourner la chercher après.

Ce poisson a été pêché le matin même et vous n’avez plus cas choisir celui que vous souhaitez manger 🙂

Une fois Isis récupérée, nous nous sommes baladés en bord de plage et avons fait les boutiques afin de trouver un cadeau pour le fils d’une amie que nous allions voir le soir sur la route entre Nazaré et Lisbonne.

     

En pleine promenade, nous avons reçu un appel de nos deux potes d’apéro de la veille afin de boire un dernier verre ensemble, ce que nous avons accepté bien sûr. 😉

Toutes les bonnes choses ont une fin… Nous avons repris la route en direction de TORRES VEDRAS pour rejoindre mon amie que je n’avais pas vu depuis 19 ans. Je l’avais retrouvé sur facebook et prévenu de ma venue au Portugal, pays pour lequel elle est partie. Voyager c’est rencontrer des gens mais aussi revoir ceux qui ont fait partie notre vie un jour et qui n’ont pas pris le même chemin que nous… Elle a marqué mon enfance… C’est un moment que je n’oublierai jamais ♥️

Pizza que nous avons mangé au centre commercial de Torres Vedras pour 20 euros le menu et je peux vous dire que pour quatre ça suffisait largement !!!!

Mais voilà. Il a fallu se dire au revoir et cet au revoir nous a mené vers un nouveau spot sur lequel nous sommes évidemment arrivés de nuit à 20 min environ de TORRES VEDRAS.

Spot visible sur Park4Night

Page 1 sur 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén