Réveil très difficile ce matin après une nuit sous la tempête. En effet, nous avons été réveillés vers 4h du matin par le vent. Nous avons eu peur que le camion bouge au point de tomber dans l’eau juste à côté. Du coup, nous avons essayé de trouver un autre coin où se poser mais il n’y avait rien aux alentours.  Nous avons fait demi-tour et sommes revenus sur nos pas. Nous nous sommes donc posés  au même endroit mais cette fois-ci loin du bord. Moins de vent donc moins de peur. Au petit matin, le vent avait laissé place au ciel bleu. Nous avons donc pris notre petit déjeuner, rangé le camion et pris la route.

Après trois heures de route, nous sommes enfin arrivés à Saint-Jacques-de-Compostelle (nous nous étions arrêtés sur la route pour manger vite fait). Cette ville ne correspond pas à ce que l’on pouvait s’imaginer avant d’y aller. En effet, nous ne pensions pas que c’était si grand et si touristique.  Le centre de la ville (le centre historique), a quand même son charme. Nous ne regrettons pas d’y être allés mais nous avons tout de même été très déçus de constater que le seul monument à voir à Saint-Jacques-de-Compostelle était en travaux. Comme vous pourrez le constater sur les photos.

Catedral de Santiago de Compostela

Après notre petite virée à Saint-Jacques-de-Compostelle, nous avons repris la route en direction du Portugal. Nous avons passé la nuit sur un spot qui se trouve à 500 m environ de la frontière.

Cette soirée tranquille nous a permis de faire le point sur le début du trip et nous a fait nous rendre compte que nous roulions beaucoup trop ! C’est à ce moment là que nous avons décidé de prendre le temps et de longer la côte sans prendre les voies rapides. On a préféré voir peut être moins de choses mais nous sentir vraiment en vacances et profiter plus des paysages et des moments à deux que des autoroutes …